Installer un portique de jeux

Installer un portique de jeux

Installer un portique de jeux soi même

Le portique est le meilleur moyen qui permet aux enfants débordants d’énergie de profiter du beau temps estival et de l’air frais de l’extérieur tout en restant dans le cadre familial.


Pour leur donner la chance de se développer dans un environnement plaisant, il n’y a rien de mieux que l’aménagement d’un portique de jeux dans le jardin, mais attention, cela doit se faire en respectant scrupuleusement certaines règles de sécurité pour éviter les blessures et les accidents. L’installation de cette structure ne nécessite pas forcément l’assistance d’un professionnel. Avec les matériels adaptés, un peu d’astuces et l’application des instructions des constructeurs, vous pouvez le faire vous-même très facilement en respectant toutes les conditions de sécurité requises. Avant tout, les conditions d’une bonne installation de portique : Un certain nombre de contraintes est à observer pour pourvoir installer un portique dans les meilleures conditions.

Conditions nécessaires pour installer un portique

La première et la plus importante est l’espace qui va accueillir la structure. En effet, il faut un jardin assez spacieux pour installer un portique, vu qu’il doit être installé à un endroit séparé des autres décorations de jardin comme les rocailles ou les arbustes, etc. d’au moins deux mètres.

Découvrir :  Matériau de construction en travertin naturel pour sols

 

Cette notion d’espace joue un rôle non négligeable puisqu’elle contribue à la mise en place d’un portique répondant aux normes de sécurité. Pour répondre à ces normes, l’installation doit aussi tenir compte des utilisateurs, du type et de la qualité du matériel. La résistance de ce dernier s’apprécie en fonction de sa grosseur, qu’il soit en bois ou en acier. Pour permettre un ancrage parfait du portique, l’installation ne doit pas non plus négliger la propriété du sol.

 

Les étapes de l’installation d’un portique : Afin de réaliser parfaitement les travaux d’installation, il faut toujours prendre soin de bien lire les instructions livrées avec le matériel.

Mode d’emploi pour installer un portique de jeux

Ces instructions, concernant aussi bien l’installation que l’utilisation, doivent être suivies à la lettre. Il faut ensuite réunir tous les matériels nécessaires tels que les pelles, un sac de ciment, des morceaux de pierre, un outil servant à damer le mortier et quelques quantités de cailloux et de sable. Il est conseillé d’avoir l’aide d’au moins une personne pour éventuellement soulever et mettre en place le portique. Pour l’installation proprement dite, commencez par repérer l’emplacement des poteaux en plaçant l’ensemble sur l’endroit souhaité. Marquez ensuite les zones sur lesquelles les poteaux vont être dressés. Creusez sur ces endroits des trous de 50 cm de profondeur avec un diamètre de 25 cm au moins. Après le creusement, préparez le mortier en respectant les dosages prescrits par les fabricants, ce qui conditionne la réussite et la longévité de l’ancrage.

Découvrir :  Brique Monomur : la qualité naturelle

 

Fabriquer et installer son portique de jeux

Le mortier préparé, placez les poteaux dans leurs trous respectifs. Fixez-les d’abord avec des morceaux de pierre et des cailloux pour bien les ancrer. C’est par la suite qu’on verse le mortier parfaitement délayé avant de tasser le mélange. Il faut attendre au minimum trois semaines pour faire sécher la base du portique avant de pouvoir utiliser la balançoire ou le toboggan. Enfin, si vous êtes un bricoleur confirmé, vous pouvez construire vous même le portique de jeu en suivant l’un des nombreux plans disponibles sur les sites de bricolage. En choisissant vous même les matériaux et en vous assurant du bon assemblage, vous gagnerez en confiance et vous serez certain que les enfants qui jouent sont en sécurité. De plus, vous pourrez adapter plus facilement le portique aux dimension de votre jardin.